inspection

Les différentes étapes de l’inspection par drone

L’inspection d’un ouvrage d’art change à chaque mission. Pour inspecter un pont, les structures, les matières et les architectures sont tellement différentes que notre inspection doit être personnalisée à chaque vol.

Mis appart du vol, ce qui compte, c’est la donnée captée. Cette déjà donnée est préparée avec le client et découpée en fonction des objectifs de modélisation. Ortho-plans, nuages de points ou simples photographies, nos experts vous transmettent les formats voulus, livrés sur notre application dédiée à votre projet.

De quoi aurez-vous besoin pour faire une inspection drone ?

Comme vous pouvez l’imaginer, faire une inspection par drone est beaucoup plus compliqué que de carrément prendre des photos d’en haut. S’il s’agit d’un champ que vous voulez saisir, voici quelques-unes des revendications de base:

Matériel

Les drones habituels ne feront pas l’affaire pour une application de très haut niveau. Vous avez besoin d’un drone avec une stabilité de vol, une technologie de transmission fiable et une longue durée de vie de la batterie.
Plus précisément, voici les fonctionnalités qu’il vous faut :

Charge utile remplaçable

La flexibilité d’échanger la charge utile de votre drone peut s’avérer précieuse si vous effectuez un travail d’inspection de drone. Vous pouvez avoir une caméra haute résolution avec fonction de zoom pour l’inspection visuelle ou une caméra thermique.

Caméra haute précision

Il peut y avoir des capteurs sophistiqués comme les caméras thermiques et LiDAR qui permettent d’augmenter ce que nous pouvons voir. Vous aurez besoin alors d’une caméra capable d’enregistrer des vidéos avec au moins une résolution 4K et des images 12MP.

Zoom

Cependant, la plupart des drones photo aient une sorte de fonction de zoom numérique, ce serait tellement mieux si vous pouviez obtenir un drone doté également d’un objectif à zoom optique. Le zoom optique se traduira presque toujours par une meilleure qualité d’image et de vidéo que le zoom numérique.

Caméra thermique

Bien qu’une caméra thermique ne soit pas une nécessité stricte en matière d’inspection de tour, elle peut considérablement élargir la gamme de services que vous pouvez offrir en tant que pilote de drone. Dans certains cas, une tour peut être endommagée d’une manière qui n’est pas immédiatement visible à l’œil nu.

Logiciel

Même si vous n’aurez pas besoin de logiciel spécial pour capturer des photos et des vidéos aériennes, vous souhaiterez peut-être conserver un journal organisé de vos vols. Cela facilitera la présentation des enregistrements des vols effectués au moment de fournir vos résultats et de facturer votre client.L’application classique Kittyhawk est un excellent logiciel de gestion de flotte polyvalent.

Les différentes étapes de l’inspection par drone

Elle se déroule en 3 étapes :

Première étape : Préparation :

  • Mise en place d’un cahier des charges et du calendrier des prestations
  • Analyser les contraintes géographiques et réglementaires du pays
  • Déposer les demandes d’autorisations administratives (préfecture, aéroport, gestionnaire, armée…)
  • Souplesse éventuelle selon la météo

Deuxième étape : Mission

  • Mettre en place les éléments de sécurité (piste de décollage, périmètre de sécurité…)
  • Préparer et faire le réglage du matériel
  • Levée de contraintes sur zone avec le drone (hauteur d’obstacle)
  • Commencer la mission d’inspection technique
  • Pointer les objectifs réalisés

Troisième étape : Livraison :

  • Envoi des images de la mission d’inspection (rush, montées ou modèle 3D)
  • Livraison d’un compte-rendu de mission d’inspection

(1)