Le Mala tibétain

Pourquoi le mala tibétain a 108 perles ?

Le Mala tibétain est un bracelet de méditation ou collier de prière utilisé chez les hindouistes et bouddhistes. Il est appelé Phrengwa chez les tibétains.

C’est un chapelet composé de 108 perles et une perle supplémentaire plus grosse ou différente appelée Meru ou Guru ou Bindu qui repère la fin du cycle de répétition des prières. Ainsi, arrivé au Méru, il signifie la réalisation de la réalité ultime.

Par ailleurs, porter un Mala tibétain est une bénédiction, un chapelet de protection aux vertus spirituelles.

Pourquoi 108 perles ?

La répétition des mantras, tradition indienne du Japa, se fait 108 fois. Les mantras sont les noms divins et des formules sacrées.

Dans les Upanishad (textes philosophiques de la religion hindouiste), il est dit qu’on respire 21600 fois sur 24 heures, et il est considéré que la moitié est réalisée le jour soit 10800 fois, et le reste pendant la nuit.
La répétition des matras se fait mentalement et naturellement à chaque respiration. Le chapelet va permettre de compter les 108 respirations.

Dans la religion Hindouiste, il est considéré qu’à chaque fois qu’un matra est chanté, ses fruits sont amplifiés par 100.

Ainsi les 108 respirations multipliées par les 100 fois, on a les 10800 respirations dont parlent les textes sacrés.

D’autres significations des 108 perles du mala tibétain

– Dans la symbolique des chiffres :

  • 1 représente Dieu, l’unité, la vérité supérieure
  • 0 représente le vide dans la pratique spirituelle
  • 8 représente l’éternité et l’infini.

– Soleil et la terre: en considérant les diamètres, celui du soleil est108 fois plus grand que celui de la terre. La distance du soleil à la terre est 108 fois le diamètre du soleil.

– Lune et terre : la distance moyenne entre la terre et la lune est 108 fois le diamètre de la lune.

– En astrologie : il y a 12 maisons et 9 planètes, le nombre de cas de planètes passant pas les maisons est donc 108 = 12×9.

– Dans la religion Hindouiste : il ya 108 divinité Hindoues.

– Noms des déesses indiennes ; il y en aurait 108.

– Upnishads : certains disent qu’il ya 108 textes philosophiques sacrés.

– Sanskrit : (langue indo-europeenne autrefois parlée dans le sous continent indien) ,

  • l’alphabet sanskrit contient 54 lettres et chacune a son masculin et son féminin, donc 54 X 2 =108
  • le nombre Harshad : 108 est un nombre Harshad, qui veux dire divisible pas la somme de ses chiffres (Harshad en sanskrit signifie « grande joie »)

– Température du corps humain : 108 Fahrenheit est la température interne maximale que ne notre corps peut maintenir. Ainsi les hindouiste est considèrent que le Mala maintient la température et l’équilibre du corps et aide à éviter la maladie.

– La rivière Ganga (sacrée en Inde) : elle s’étend sur une longitude de 12 degrés (79 à 91) et une latitude de 9 degrés (22 à 31). Ainsi, 12 fois 9 est égal à 108

– Les étapes de l’âme : Atman dans l’hindouisme, qui est l’âme, elle passe par 108 voyages

En résumé, 108 est un chiffre qui représente l’univers et les étapes spirituelles et corporelles que perçoivent les religions bouddhistes et hindouistes. Ce pendant, il faut noter que ce chiffre a aussi sa signification aussi dans d’autres philosophies et religions.

(41)